Les insectes pourraient-ils être la source de protéines de l'avenir pour les sportifs?

par David Guyonnet le 2018-03-26
Catégorie : Nutrition et sport

Est-ce que l'idée de manger des insectes vous fait grincer des dents? Vous allez sans doute y réfléchir après la lecture de cette article.

L'entomophagie (le faite de manger des insectes) a suscité l'intérêt d'une nouvelle génération de chefs et de passionnés d'aventure; les amateurs de fitness devront peut-être sauter le pas!.

Si vous avez déjà voyager ou que vous voyagez à travers l'Asie du Sud-Est, vous trouverez des insectes comestibles aussi communs que le bœuf dans une boucherie. En effet, 80% de la population mondiale mange déjà des insectes. Cela doit vous faire penser que nous manquons peut-être quelque chose. Donc je suppose que cette nouvelle tendance était inévitable.

De nouveaux aliments émergent !

Crobar, créée par la marathonienne Christine Spliid, est une barre protéinée à base de poudre de cricket qui a récemment été lancée au Royaume-Uni et qui fait l'objet de critiques populaires.

Maintenant, n'allez pas imaginer des jambes de cricket qui sortent d'une barre de muesli ou farcir des insectes vivants dans votre bouche, ce n'est pas la même chose! Au moment où ils arrivent à vous, la plupart des produits à base de punaises comestibles sont morts, cuits et éventuellement broyés en une poudre à saveur de noisette très fine.

Voyez, pas plus de «Fear Factor» que vos produits de protéines transformés réguliers .

Il s'avère que les insectes comestibles sont également fantastiques pour les écologistes. En mangeant des insectes un jour par semaine, vous économisez 100 000 litres d'eau par an. En moyenne, les punaises exigent six fois moins d'aliments et beaucoup moins d'agriculture que les bovins.

Protéines d'insectes et sport

Alors, comment ces insectes peuvent-ils faire le poids par rapport aux autres sources de protéines communément consommées?

Eh bien, en poids sec, l'insecte moyen contient environ 50% de protéines et certains insectes contiennent 75% de protéines, ce qui les rend très comparables aux autres sources de protéines animales.

Avec une portion plus petite (17g pour un cricket contre 120g pour une pièce de boeuf de type rumsteack) et moins calorique (330 Kcal vs 660 Kcal), la teneur en protéines de la poudre de cricket est de 58% (~10g), elle ne contient pas de graisses saturées et est plus riche calcium (40 mg/17g de cricket) que la viande.

Pour les athlètes devant limiter leurs consommation en énergie ou ceux qui ont du mal avec les produits carnés, les insectes comestibles pourraient être un choix fantastique.

Les barres de protéine et les poudres faites d'insectes commencent à apparaître partout aux Etats-Unis et sont facilement disponibles en ligne. Les poudres comme la poudre de cricket sont très polyvalentes: elles peuvent être ajoutées aux smoothies, pâtisseries, flocons d'avoine, etc. Avec une texture fine et un léger goût de noisette, les possibilités d'utilisation sont infinies - attention aux allergènes proches des insectes aux coquillages.

Un petit cake à la banane et à la farine de cricket, ça vous tente ?

Les insectes peuvent-ils être une source en protéines d'avenir pour les sportifs ?

Pour aller plus loin :

Mots-clés : insecte, protéine, sport, circket